Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

jeudi 27 mars 2008

Le lancer du marteau histoire et technique Nicolas Figère



Les origines celtiques du lancer du marteau sont attestées par la mythologie celtique notamment celle de Cúchulainn, guerrier et champion de l'Ulster, et qui réalisait des prodiges au lancer de roue (lancer d'un rayon de roue à l'extrémité duquel était fixée une pierre). Cette tradition celte se perpétue au Moyen Âge et à l'époque moderne, la roue ayant été remplacée par un marteau. Ce jeu était pratiqué autant par les Princes (Henri VIII d'Angleterre y excellait) que par les communautés villageoises.
Profondément enraciné dans la culture Irlandaise, le lancer du marteau se développe parallèlement au xixe siècle, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. On abandonne progressivement l'usage de l'outil pour un marteau spécifique à la pratique de cette discipline. Alors qu'aux États-Unis le lancer du marteau se pratique sans élan, en Grande-Bretagne, il est permis de prendre une course d'élan. Mais, en 1876, on décide de réglementer la discipline. Le poids et la longueur du marteau sont fixés, et les athlètes sont désormais prisonniers du cercle de lancement. Les américains n'adoptent ces règles qu'à partir de 1887 et le fil d'acier, limité à 1,22 m , remplace définitivement le manche en bois. Le premier champion de la discipline, l'Irlandais James Mitchell remporte trois fois le titre britannique avant d'immigrer aux États-Unis où il réalise un record du monde à 44,21 mètres en 1892. Mais il est vite détronné par John Flanagan, lui aussi émigré aux États-Unis, qui domine la discipline et le record du monde de 1895 (44,46 m) à 1909 (56,19 m ), remportant trois titres olympiques avec une technique encore sommaire.
Dans les années 1930, s'inspirant d'une technique que viennent de découvrir des athlètes irlandais et profitant de leur absence aux Jeux de Berlin, les Allemands jusqu'alors peu familiers avec cette discipline, vont perfectionner le lancer du marteau en appliquant une technique de lancer qui est proche de celle que l'on utilise aujourd'hui. Ils parviennent au niveau du record du monde qu'ils portent à 59 mètres en 1938.
L'après-guerre est dominée par les Hongrois, Imre Nemeth et Josef Csermak qui affinent encore la technique de lancer. Mais avec l'arrivée du Russe Mikhail Krivonosov dans la discipline, l'URSS domine la discipline à partir des championnats d'Europe à Berne en 1954 et un record du monde porté à 63,34 mètres. Mikhail Krivonosov sera ensuite détrôné par l'américain Harold Connoly. Les Soviétiques et les Américains ont compris que l'un des facteurs clef du lancer est la vitesse et la puissance au moment de l'arrachement final. On observe alors, comme dans les autres disciplines du lancer, un renforcement musculaire à outrance des athlètes. En vingt ans le record du monde progresse de 20 mètres et connait ensuite un nouveau palier à l'approche des 80 mètres. Mais ceux-ci seront franchis, en 1978 par Boris Zaychuk. Les Russes dominent alors sans partage la discipline jusqu'au début des années 1990. On assiste, depuis le record du monde de Yuriy Sedykh en 1986, à une nette régression des performances. Depuis les Jeux de Séoul en 1988, les lancers ne dépassent plus les 84 mètres et le niveau mondial actuel se situe vers les 82 mètres.

Aucun commentaire: