Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

dimanche 6 avril 2008

VO2max explications


Lorsque l’on court, la respiration s’accélère.
Si cela arrive, c’est qu’un où plusieurs éléments de l’air ambiant sont indispensables à notre organisme pour supporter cet effort accru.

Composition de l’air sec au niveau de la mer : 78% d’azote, 21% d’oxygène, 1% d’Argon plus la vapeur d’eau, le gaz carbonique et d’autres gaz rares.

L’élément primordial qui nous intéresse ici, c’est la molécule d’oxygène (O2) car elle va être utilisée par vos muscles tel un comburant qui permettra de libérer l’énergie dont vous disposez (comme un feu à besoin d’oxygène pour s’entretenir).
VO2max ;C’est la capacité optimale qu’a votre corps à filtrer puis à utiliser l’oxygène inspiré ( pour alimenter vos muscles ).

V= volume
O2= oxygène 
max= maximum

VO2max=Volume maximum d’oxygène (que le corps peut gérer)

En course à pied la VO2max est atteinte pendant une course à vitesse maximale et régulière de 4 à 8 minutes selon le niveau des sujets testés.
Cette vitesse, nommée vitesse maximale aérobie (VMA) sera directement influencée par la valeur de la VO2max de chacun et emmènera le cœur à battre à un rythme très élevé, quelques fois à son rythme maximum(fréquence cardiaque maximale où FCM).
On peut bien sur courir plus vite si l'on court moins longtemps toutefois cela fait appel à d autres processus métaboliques nommés anaérobies (en absence d’air) qui sont moins important que la VO2max pour traiter du sujet qui nous intéresse ici à savoir la course de fond et demi-fond.
La VO2max est donc une mesure physiologique variable selon les individus et elle s’exprime en millilitres d’oxygène extraits chaque minute par kg de poids de corps (ml.mn.kg).

Facteurs de variabilité de la VO2max :

Génétique : » Si l’on est tous égaux en droit, on ne naît pas tous égaux en fait ».
Certains posséderont plus d’alvéoles pulmonaires aptes à capter l’oxygène.
Une capacité supérieure à diffuser cet oxygène à travers la paroi capillaire.
Il existe une multitude d autres raisons (thermolyse, débit cardiaque maximum...)qui font que pour une même quantité d’entraînement un coureur possédera un métabolisme plus efficace qu’un autre et aura donc un potentiel de VO2max accru.


Le poids : "l ‘art de trouver son poids de forme"
Les kilos en trop réduisent automatiquement la Vo2max.
Le poids est un élément de l’équation (ml.mn.kg) que l’on peut souvent influencer efficacement.
Attention aux excès.
Trop maigrir entraîne une diminution de la masse maigre (fonte musculaire) préjudiciable aux performances optimales.
Ca peut être dangereux (risques d’anémie, carence voir dépression).


L'entraînement : "Comment courir ". Des types d’entraînement comme le fractionné, dans une certaine mesure le fartlek, certains préconisent même une musculation légère pour favoriser un maintien de la VO2max.

Le dopage : « Ca paye sans effort puis on le paiera bien fort»
L’EPO par exemple influe sur la VO2max.
De même certains athlètes recherchent l’effet surcompensatoire de l’altitude dans le but d’accroître leur taux de globules rouge sanguin et donc leur capacité à accumuler plus d’oxygène.
L’électrostimulation qui grâce à l’augmentation des capillaires sanguins qu’elle provoque sans effort permet un meilleur drainage musculaire.


Hygiène de vie : « Stop la clope »Les fumeurs voient outre leur espérance de vie, leur VO2max diminuée.


Une formule permet de rapprocher VMA et VO2max : VO2max=VMA*3.5
Un sujet courant à 18 km/h durant 6mn posséderait donc une VO2max de : 18*3.5=63ml.mn.kg

VO2max détermine un potentiel athlétique dans beaucoup de sport qui nécessite un effort prolongé et participe de manière importante à la performance en course à pied.
La VO2max potentielle augmente jusqu’à l’âge de 20 ans, stagne jusqu'à 30 ans puis régresse.
La Vo2max moyenne d’un sédentaire :homme = 40ml.mn.kg , femme =35ml.mn.kg
Les valeurs les plus élevées mesurées chez des athlètes masculins de haut niveau sont de l'ordre de 87 ml/kg/mn ,les meilleures féminines atteignant 78 ml/kg/mn.

La connaissance de son indice VO2max permet d’envisager un temps sur une distance de course donnée(tableau d’Hermann).
Pour le compétiteur, c’est une échelle qui permet de se situer et d’apprécier sa progression en course et l’efficacité de son entraînement sur une base scientifique.
Vous verrez souvent associé la VO2max et la cylindré d’une voiture(l’image est assez réaliste).

Aucun commentaire: