Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

samedi 31 mai 2008

Vidéos district Oignies

Le Jamaïcain Usain Bolt s'offre le record du monde du 100 mètres


Usain Bolt est entré dans l'Histoire. Le Jamaïcain a en effet réussi un incroyable exploit en battant le record du monde du 100 mètres en 9 sec 72/100, samedi 31 mai lors de la réunion d'athlétisme de New York. Le jeune homme améliore ainsi de deux centièmes le temps réalisé par son compatriote Asafa Powell le 9 septembre dernier à Rieti, en Italie (9.74). Avec un vent favorable, le médaillé d'argent sur 200 m aux Mondiaux-2007 a devancé le champion du monde américain Tyson Gay (9.85) et l'Américain Darvis Patton (10.07).

jeudi 29 mai 2008

Ghezielle suspendue trois ans et demi pour dopage


L'athlète française Bouchra Ghezielle a été suspendue trois ans et demi pour dopage, apprend-on de source proche du dossier.

"Elle a été suspendue trois ans et demi", a dit la source à Reuters sous le couvert de l'anonymat.

Ghezielle, médaillée de bronze aux championnats du monde d'Helsinki sur 1.500m en 2005, a subi un contrôle positif à l'érythropoïétine en février dernier

Golden League 2008 calendrier définitif

Berlin le dimanche 1er Juin,
Oslo le vendredi 6 Juin,
Rome le vendredi 11 Juillet,
Paris le vendredi 18 Juillet,
Zürich le vendredi 29 Août,
Bruxelles le vendredi 5 Septembre

Interview Ladji Doucouré sur France 2 à roland Garros


Petite présentation de Ladji et de son mental lors de Rolland Garros sur France2 aujourd'hui.

Petit résumé

Rentré pour Ladji :

15 juin à Sotteville les rouen
Coupe d'Europe Annecy
Meeting Gaz de France le 18 juillet
L'envol pour Pekin le 8 aout 2008

La polémique Pékin n'a pas été facile car les sportif sont très visés mai son présent pour bien faire et pour lui Pékin leur à été imposé et les sportifs n'ont pas choisi donc la seule chose à faire c'est de beaucoup travailler et faire un boulot d'athlètes et montrer qu'ils sont la pour la compet.

Ladji nous dis aussi que pour lui tout n'a pas été facile et que malgré des moment de déprime il revient en forme pour notre bonheur à tous.

Une légende à Paris : Michael Johnson



De passage à Paris à l'occasion du 10e anniversaire du meeting de Paris Saint-Denis, Michael Johnson a répondu aux medias français, fait rarissime pour l'ancien roi du 400 m. L'Américain, toujours recordman du monde du tour de piste et du 200 m et quintuple champion olympique, a livré son sentiment sur sa discipline et son évolution depuis sa retraite en 2001. Présent également ce mercredi, Leslie Djhone, le sprinteur français, a écouté avec attention les propos de celui qui appartient à la légende de l'athlétisme.

Les bleus en forme


A deux mois des Jeux, les athlètes tricolores ont montré de belles choses dimanche lors du meeting de Forbach. A commencer par Stéphanie Falzon au marteau féminin (record personnel avec 73,33 mètres), qui réalise les minima en vue des JO, tout comme Colomba Fofana au triple saut avec un bond de 17,34 mètres. Bonne rentrée également pour Leslie Djohne sur 400 (45"58).

Golden League Berlin : les stars de l’athlétisme avant les Jeux


L'édition 2008 de la Golden League débute le 1er juin prochain à Berlin. Les stars mondiales de l'athlétisme, en pleine préparation pour les Jeux Olympiques, viendront s'étalonner sur la piste bleue de l'Olympiastadion. L'occasion rêvée de voir de près ceux qui brilleront cette été sur le tartan chinois

La Golden League est une série de meetings d'athlétisme créée en 1998. Les vainqueurs de cette compétition organisée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) sont les athlètes qui remportent l'ensemble des meetings dans une même discipline. Ils se partagent alors des lingots représentant la somme de 1 million de dollars. L'an dernier, seules 2 femmes - la Jamaïcaine Sanya Richards sur le 400m et la Russe Yelena Isinbayeva au saut à la perche - y sont parvenues.
Cette année, la Golden League comptera six rendez-vous. Le premier d'entre eux se déroulera dimanche 1er juin à l'Olympiastadion à Berlin. Oslo, Rome et Paris Saint-Denis suivront. Après la parenthèse olympique, Zürich et Bruxelles cloront l'exercice 2008 de cette compétition.

Un plateau de très haut niveau
La Golden League est le moment fort de l'athlétisme mondial, hors championnats et Jeux Olympiques. Elle est particulièrement intéressante cette année pour plusieurs raisons.
Tout d'abord, 2008 est un millésime olympique et tous les athlètes doivent réaliser des performances (les minima) pour pouvoir concourir à Pékin. Le plateau sera donc très relevé, la seule absence de marque étant à ce jour celle du convalescent Asafa Powell, recordman du monde du 100 m (9''74), qui ne devrait pas s'aligner sur la distance reine à Berlin. Enfin, la compétition s'est enrichie de nouvelles épreuves cette année. Ainsi chez les hommes, six épreuves seront au programme : 100m, 400m, 1.500m, 400m haies, longueur et javelot. Les dames s'affronteront dans quatre disciplines : 200m, 800m, 100m haies et hauteur

mercredi 28 mai 2008

Radcliffe ira aux JO même blessée


La détentrice du record du monde du marathon, Paula Radcliffe, a estimé ses chances de participer aux Jeux olympiques entre "90 à 100%", malgré une fracture de fatigue d'un fémur qui vient de lui être diagnostiquée.

« Je reste positive. Je considère qu'à 90 ou 100%, je serai à Pékin, même si d'autres placeront la barre beaucoup plus bas », a déclaré la Britannique, qui a reconnu que la nouvelle de la fracture lui avait fait l'effet d'une « bombe ».

« Je n'irai pas si je ne pense pas être suffisamment en forme. Je n'irai pas juste pour avoir le T-shirt ou courir en souffrant », a-t-elle toutefois ajouté.

« Cela sera dur mais je n'abandonne pas. Cela va être limite et j'aurai besoin d'un peu de lire aussi

chance. Ces trois dernières semaines ont été un cauchemar, mais j'essaie de rester calme », a raconté Radcliffe, qui espère pouvoir recommencer à courir dans trois semaines. D'ici-là, elle s'entraînera en piscine.

Après avoir abandonné à Athènes en raison d'une blessure à la jambe et d'un virus à l'estomac, Radcliffe apparaît à 34 ans comme l'une des favorites du marathon.

« Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait avec Pékin en tête. Je me suis focalisée là-dessus. C'est immensément important pour moi. Les Mondiaux reviennent tous les deux ans et j'en ai gagné un, mais je n'ai pas réussi ce que je voulais aux Jeux et cela ne vient que tous les quatre ans », a-t-elle expliqué.

La Britannique a reconnu éprouver de la « colère », deux IRM précédents, réalisés en Allemagne et en Grande-Bretagne, n'ayant pas révélé la fracture.

Cette blessure intervient alors que Radcliffe avait dû déclarer forfait en raison d'une lésion à un orteil pour le marathon de Londres en avril, qu'elle avait l'ambition de gagner pour la 4e fois.

En novembre, elle avait brillamment signé son retour, après deux ans d'absence, en s'imposant au marathon de New York moins de 11 mois après avoir donné naissance à sa fille.

Liu Xiang remporte la médaille d'or du 110 m haies lors d'une épreuve test des JO


Le détenteur du record mondial et médaillé d'or des Jeux olympiques Liu Xiang a remporté samedi soir le 110 m haies hommes lors de l'épreuve test d'athlétisme China Athletics Open pour les Jeux olympiques.
Liu, âgé de 24 ans, a remporté la course en 13"18.
La performance de Liu dans le Stade national, surnommé "Nid d'oiseau", a attiré au moins 60 000 spectateurs.
"J'espère que le 'Nid d'oiseau' deviendra le lieu de mon deuxième rêve", a dit Liu après la compétition, indiquant qu'il aspirait à remporter sa deuxième médaille d'or aux Jeux olympiques.
"J'aime les bruits des spectateurs dans le stade et davantage de bruits dans le stade me rendent enthousiaste", a dit le coureur vedette.
A l'égard des Jeux olympiques de Beijing qui s'approchent, le coureur vedette a dit que sa stratégie d'entraînement et de compétition dans les mois précédant les Jeux olympiques est de faire en sorte de ne pas se blesser.
L'athlète originaire de Shanghai a poursuivi que la plus importante préparation pour les Jeux olympiques serait la préparation mentale et l'adaptation physique. "En tout cas, j'ai déjà remporté une médaille d'or", a-t-il dit.
Le coéquipier de Liu, Shi Dongpeng, un autre espoir chinois pour la finale du 110 m haies hommes des Jeux olympiques, a terminé deuxième avec un temps de 13"29.

Le Bénin abritera les Jeux africains d’athlétisme de 2012

Cotonou, la capitale économique béninoise, abritera en 2012 les Jeux africains d’athlétisme, a annoncé mardi à Cotonou, le président de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), Ahmed Kalkaba Malboum.

« Je suis au Bénin pour m’assurer des préparatifs par le Bénin des jeux africains de 2012, conformément à la décision prise lors des Jeux africains d’Alger », a déclaré M. Malboum, à sa sortie d’audience avec le ministre béninois des Sports, Galiou Soglo.

M. Soglo a fait part à M. Malboum de la volonté du Bénin d’organiser ces jeux africains de 2012, ajoutant qu’il va introduire dans ce sens une communication en conseil des ministres pour accélérer les préparatifs.

Nouveau record du monde junior du 800m : La Kenyane Pamela Chelimo sur les pas de Maria Mutola

La jeune Kenyane Pamela Chelimo a effacé des tablettes, le record du monde juniors du 800m (1’57’’18 par la Chinoise Yuan Wang en 1993), vieux de 15 ans. Sur la piste hollandaise de Hengelo, l’athlète de 19 ans a couru en 1’55’’76, améliorant également de près de trois secondes son précédent chrono établi le 4 mai dernier en Ethiopie, lors de son sacre au 16e championnat d’Afrique. La performance de Chelimo lui ouvre donc de belles perspectives puisque personne n’avait plus couru aussi vite sur la distance depuis cinq années et une victoire de la Mozambicaine Maria Mutola à Madrid en 2003. Pour la petite histoire, la jeune Kenyane a été sacrée à Addis-Abeba, en dominant la Mozambicaine lors de la finale.

A Forbach, rentrée de Mesnil et Djhone


Le perchiste Romain Mesnil et le coureur de 400m Leslie Djhone feront leur rentrée dimanche à l'occasion de la réunion de Forbach. A l'instar de Teresa Nzola Meso, dont la présence est également annoncée, les deux athlètes sortent d'une lourde préparation de deux mois. Pourtant, Mesnil assure «avoir essayé de garder du jus pour Forbach. Cela devrait être correct. J'aimerais bien faire 5,70 m rapidement». Djhone, lui, veut surtout travailler le départ avant de se frotter aux meilleurs mondiaux le 6 juin prochain à l'occasion de la réunion d'Oslo en Golden League.

La vedette du meeting pourrait en fait être le lanceur de poids Yves Niaré. En effet, l'athlète d'Issy-les-Moulineaux a battu à deux reprises en un mois son propre record de France. Améliorant, au total, de 51 cm sa meilleure marque pour atteindre 20,72 m la semaine dernière à Versailles

Pettigrew a avoué son dopage

C'est désormais une certitude, l'Américain Antonio Pettigrew était bien dopé lorsqu'il a remporté le titre olympique du 4x400 m en 2000 à Sydney. Il a reconnu les faits jeudi à San Francisco lors d'une audition au procès de son entraîneur Trevor Graham, accusé de parjure. «Je me suis mis dedans et maintenant, je dois en assumer les conséquences», a-t-il déclaré.

Son aveu pourrait coûter aux Etats-Unis le titre olympique. Pettigrew, également champion du monde du 400 m en 1991 et du relais 4x400 m en 1997, 1999 et 2001 a avoué avoir menti aux agents fédéraux en février 2005 lors du scandale Balco.

Le stade de Pekin enfin prêt


Le stade de Pékin, surnommé le nid d'oiseau, est fin prêt pour les Jeux olympiques. L'inauguration a eu lieu jeudi en présence d'athlètes et de dignitaires.

Une compétition préparatoire d'athlétisme s'y déroule jusqu'à dimanche en présence du champion du monde et olympique du 110 m haies, le Chinois Liu Xiang.

Les athlètes pourront tester pour la première fois le revêtement du sol en caoutchouc. La performance ne représente pas un enjeu.

Cette compétition est la première d'une série de 42 avant d'entreprendre les JO. « L'objectif est d'identifier les problèmes et de préparer au mieux les JO », a déclaré Chen Xuxun, responsable média du stade olympique.

La structure en branches d'acier entrelacées compte 90 000 places et constitue le symbole des JO de Pékin.

Le premier test a eu lieu en avril lors d'une marche organisée par la Fédération internationale d'athlétisme.

Le nombre d' athlètes colombiens aux Jeux Olympiques de Beijing s'élève à 63


Le nombre d'athlètes colombiens qualifiés aux Jeux Olympiques (JO) de Beijing s'élève désormais à 63, après que le coureur du 400 mètres, Geiner Alonso Mosquera Becerra, soit parvenu à obtenir une performance de 45,89 secondes requises par la Fédération internationale d'Athlétisme, a rapporté lundi la presse locale.

La Colombie pourrait obtenir davantage de tickets aux JO de Beijing pour les épreuves d'athlétisme, de lutte libre et d'équitation.

Le 63 qualifiés colombiens pour les JO de Beijing de 2008 feront de leur mieux pour obtenir des récompenses dans 14 disciplines sportives telles que l'athlétisme, l'haltérophilie, la lutte, la natation, le taekwondo, le tennis de table et le tir.

Depuis sa première participation aux JO en 1932, la Colombie a remporté 9 médailles, dont une médaille d'or de Maria Isabel Urrutia dans l'épreuve d'haltérophilie en 2000 en Australie.

Le drapeau de la Colombie sera porté par la cycliste Maria Lusia Calle, qui a remporté la médaille de bronze lors des JO d'Athènes en 2004.

L’ex-coach de Marion Jones en procès


Le procès de Trevor Graham qui s’est ouvert hier à San Francisco menace d’éclabousser l’athlétisme américain des dix dernières années. Agé de 44 ans, Graham est l’ancien coach de champions déchus comme Tim Montgomery et Marion Jones. Cette dernière purge depuis mars six mois de prison pour parjure lors de l’enquête du FBI sur le laboratoire Bay Area Laboratory Co-Operative (Balco), fabriquant clandestin de stéroïdes et d’hormones de croissance qui a donné son nom au plus gros scandale de dopage qu’ait connu le sport américain. L’entraîneur d’origine jamaïquaine est lui aussi accusé d’avoir menti sous serment, en 2004, à des agents des impôts qui enquêtaient sur ce réseau gravitant autour de Balco (1). Ce réseau inclurait une douzaine de champions qui, comme Marion Jones, pourraient bien être obligés un jour de rendre leurs médailles. «Le problème avec mon procès , menaçait Graham le mois dernier, c’est qu’il y a les Jeux olympiques dans trois mois… et qu’on va y parler de beaucoup de gens qui ont fait beaucoup de choses en cachette. Tout ça va être étalé aux yeux du monde et ça va être gênant pour les athlètes et pour les Etats-Unis.»

Seringue. Sept sportifs doivent comparaître comme témoins. Parmi ceux-ci, Antonio Pettigrew, champion du monde du 400 mètres en 1991, trois fois champion du monde et champion olympique en 2000 sur le relais 4 x 400 mètres, suspecté de dopage. Selon l’acte d’accusation, Pettigrew devrait affirmer que Trevor Graham, son coach, l’encourageait à prendre des substances dopantes. Deux autres athlètes membres du relais médaillé d’or en 2000, Jerome Young et Calvin Harrison, pourraient aussi témoigner à charge contre Graham. Michelle Collins, ex-championne du monde sur 200 m en salle, suspendue quatre ans après avoir reconnu s’être dopée, devrait aussi déposer et raconter comment Graham lui a procuré ces produits interdits. Ni Marion Jones, en prison, ni Tim Montgomery, son ancien compagnon et ex-recordman du monde du 100 m, ne seront toutefois appelés à la barre. Montgomery, qui a été inculpé la semaine dernière pour revente d’héroïne, vient tout juste d’être condamné à 46 mois de prison pour fraude avec son chéquier.

L’affaire est complexe. Trevor Graham lui-même est à l’origine de la découverte des activités illicites de Balco et des enquêtes en cours qui ont déjà conduit à l’inculpation de sportifs (dont la star du base-ball, Barry Bonds) et du patron du laboratoire, Victor Conte (qui au final n’a passé que quatre mois en prison). L’activité légale de Balco, aujourd’hui fermé, consistait à effectuer des tests sanguins sur les sportifs afin de leur proposer des régimes adaptés. En juin 2003, Graham avait envoyé anonymement une seringue contenant du tetrahydrogestrinone (THG ou «the clear») un stéroïde alors indétectable fabriqué par Balco, à l’Agence antidopage américaine.

Le fait qu’il ait été le premier à dénoncer Balco a longtemps brouillé les pistes. En 2004, il s’était d’ailleurs vu offrir l’immunité en échange de la vérité. Mais les soupçons pesant sur lui se sont accumulés au fil des ans. Trop d’athlètes dont ils s’occupaient ayant été contrôlés positifs, le Comité olympique américain décidait, en 2006, de lui interdire ses sites d’entraînements. Sanction intervenue juste après qu’un dealer en substances dopantes, Angel Heredia, a témoigné devant un juge avoir fourni Graham en produits divers de 1996 à 2000.

Ancien discobole mexicain, Heredia sera un témoin clé du procès. Selon un journaliste de San Francisco qui suit l’affaire, Heredia affirmera que Graham l’a contacté avant les JO de 2000 pour lui demander de fournir des stéroïdes à Marion Jones. Graham qui affirme n’avoir jamais su que certains de ses athlètes se dopaient, se défend a fortiori de les avoir envoyés à Heredia. Aux agents des impôts qui l’interrogeaient en 2004, il a assuré n’avoir jamais rencontré Heredia - et c’est sur ce point précis qu’il est inculpé de parjure dans ce procès.

Heredia semble prêt à déballer beaucoup de secrets. En avril, il confessait au New York Times avoir procuré des substances dopantes à au moins 24 athlètes de haut niveau, dont une bonne moitié de champions olympiques.

Virement. Parmi ceux-ci, Maurice Greene, ex-recordman du monde du 100 m, double médaillé d’or aux JO de Sydney (100 et 4 x 100), quintuple champion du monde (sur 100, 200, 4 x 100 et 60 m indoor). Jamais contrôlé positif, Greene dément formellement. Mais Heredia a montré aux journalistes du Times le reçu d’un virement bancaire de 10 000 dollars effectué par Greene au profit d’un membre de sa famille. Greene reconnaît ce versement, mais l’attribue à sa générosité envers des membres du groupe d’entraînement HSI : «Nous étions très proches, je payais des choses pour des gens sans leur poser de questions.» Mais lui jure n’avoir jamais rien pris : «J’ai eu affaire à beaucoup de personnes qui voulaient me faire essayer tel ou tel produit. Mais quant à en prendre, ça, non, je ne l’ai jamais fait.»

Deux ans de suspension pour la lanceuse de marteau russe Lysenko


L'athlète russe Tatiana Lysenko, détentrice du record du monde du lancer du marteau, a été condamnée à deux ans de suspension pour dopage après avoir été contrôlée positive en mai 2007, a annoncé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Contrôlée positive le même jour, une autre lanceuse russe, Yekaterina Khoroshikh, qui a remporté le titre de championne d'Europe juniors en 2005, a écopé d'une sanction identique, tout comme le coureur de demi-fond espagnol Ricardo Carrion Fernandez, lui aussi pour dopage, a indiqué l'IAAF dans un communiqué.

Lysenko, 24 ans, et Khoroshikh, 25 ans, avaient fait l'objet d'un contrôle le 9 mai 2007 et l'analyse de l'échantillon A avait révélé la présence d'une substance figurant sur la liste des produits interdits de l'Agence mondiale antidopage (AMA), un anti-oestrogène capable de bloquer les hormones féminines.

Les deux athlètes avaient confirmé avoir enfreint la réglementation de l'AMA mais avaient rejeté la faute sur leur entraîneur national en chef Valery Kulichenko, qui leur aurait fourni un complément alimentaire contenant la substance incriminée.

En attendant leur condamnation officielle, les deux athlètes avaient déjà été suspendues par la Fédération russe et manqué les Mondiaux d'Osaka. L'IAAF les a suspendues jusqu'au 14 juillet 2009 et a annulé tous leurs résultats obtenus après le 9 mai 2007.

Par conséquent, le record du monde établi par Lysenko avec un jet à 78,61 m, le 26 mai 2007 à Sotchi, est invalidé et la meilleure marque mondiale est désormais de 77,80 m, déjà établie par Lysenko le 15 août 2006 à Tallinn.

Déjà condamné à deux ans de suspension entre 2004 et 2006, Ricardo Fernandez, âgé de 34 ans, est lui suspendu jusqu'au 22 septembre 2009.

samedi 3 mai 2008

L'Athlétisme sur les plages : BEACH ATHLE TOUR 2008


Occuper le terrain en ciblant les publics, c’est l’objectif que se donne la FFA, afin de prouver que l’athlétisme reste bien le sport Olympique n°1.

Que ce soit avec les jeunes, de l’école primaire à l’université, en passant par les quartiers, ou avec les adultes à travers les courses hors stade notamment, la présence de l’athlétisme se fait de plus en plus forte :
- La convention éducation nationale/FFA vient renforcer les liens entre le monde scolaire et le monde associatif (nos clubs), avec à la clé des outils novateurs (CD primaire, CD collège lycée, CD Kids Athlétics et bien d’autres en chantier)
- Le concept Urban Athlé va devenir un vecteur incontournable de la politique d’ouverture de la FFA. C’est dans cet esprit qu’est né le concept du Beach Athlé Tour : aller au devant du public, en proposant des activités diverses adaptées à l’âge des acteurs et à leurs attentes, telle est la philosophie retenue par les concepteurs de la tournée.

L’athlétisme présent sur les stades, quoi de plus normal, l’athlétisme hors des stades, on connait bien à travers les courses hors stade qui draînent chaque année 2 à 3 millions de joggers sur la route, les chemins et à la montagne.
Si l’athlétisme est présent à la montagne, pourquoi ne serait- il pas présent sur les plages ?
L’expérience a été tentée il y a une vingtaine d’années avec succès, puis abandonnée, on s’est alors tourné vers les villes, les villages avec le Kid Stadium. Puis en 2006, l’athlétisme revient sur les plages avec une dizaine d’animations. En 2007, on monte en puissance avec 28 animations.

Ces animations seront très différentes et s’appuieront sur 3 tournées :

- La tournée des bases de loisirs d’Ile de France permettra aux jeunes franciliens ne partant pas en vacances de goûter aux joies de la nature et de pratiquer l’athlétisme.

- La tournée Sport + La Playa
Cette tournée, organisée par la cellule événements du FC Nantes, regroupe 4 sports (football, tennis de table, handball et athlétisme), une initiation mais aussi des défis à ces différents sports sont proposés aux nombreux jeunes qui s’inscrivent en début de journée pour participer aux animations.

- Courir, sauter, lancer, danser en Normandie. Prenez un dirigeant de club fou d’athlé, une bande de jeunes ayant une capacité d’animation hors du commun, et les voilà partis à animer les plages de Normandie.
L’athlétisme bien sûr est l’activité principale, mais pas seulement, une initiation au djembé, un théâtre de marionnettes, un stand quizz,……. et pour clore le tout un concert, car oui ces jeunes athlètes sont aussi musiciens. Aussi si vous passez vos vacances près d’un des sites visités par l’une des 3 tournées des plages n’hésitez pas à faire le détour, un excellent accueil vous sera réservé.

La tournée 2007 :
13 juillet : Pornichet (Sport + à la Playa)
14 juillet : Crozon (Sport + à la Playa)
15 juillet : Quiberon (Sport + à la Playa)
17 juillet : St Brevin (Sport + à la Playa)
18 juillet : St Jean de Monts (Sport + à la Playa)
19 juillet : La Tranche sur Mer (Sport + à la Playa)
20 juillet : Chatelaillon plage (Sport + à la Playa)
21 juillet : St Georges de Didonne (Sport + à la Playa)
22 juillet : Capbreton (Sport + à la Playa)
24 juillet : La Grande Motte (Sport + à la Playa)
25 juillet : Cap d'Agde (Sport + à la Playa)
26 juillet : Canet en Roussillon (Sport + à la Playa)
30-31 juillet : St Quentin en Yvelines (Bases de loisirs IDF)
01 août : Cergy Pontoise (Bases de loisirs IDF)
02 août : Draveil (Bases de loisirs IDF)
06-août : Quiberville (Normandie)
07-août : Veules les Roses (Normandie)
08-août : Saint Valéry en Caux (Normandie)
09-août : Veulettes (Normandie)
10-août : Fécamp (Normandie)
13-août : Yport (Normandie)
14-août : Le Havre (Normandie)

Infos pratiques :
Inscriptions gratuites, sur place à partie de 11h, animations de 11h à 19h.

vendredi 2 mai 2008

1er tour Interclub : implantations, équipes et résultats


La saison estivale a déjà débuté avec quelques meetings régionaux.

Chaque année, à la même période, c’est dans une ambiance à la fois chaleureuse et de compétition que les clubs de la région se retrouvent pour disputer les interclubs !!

Quelque soit l’épreuve, chaque athlète se surpassera pour remporter un maximum de points et classer au mieux son club.

Salim Sdiri fera l'impasse sur la 2e étape de la Golden League d'athlétisme


Salim Sdiri fera l'impasse sur la 2e étape de la Golden League d'athlétisme, le vendredi 6 juin à Oslo. Hanté par son accident, il ne conçoit pas de sauter en temps qu'une épreuve de javelot.

Il n'a pas encore oublié son terrible accident à Rome. Salim Sdiri a déclaré lundi qu'il renonçait à participer à la 2e étape de la Golden League d'athlétisme, le vendredi 6 juin à Oslo. La raison: la concomitance des horaires des concours de longueur et de javelot qui risque de lui rappeler son accident de l'été 2007 à Rome. "Il y a encore un petit truc dans la tête, sachant que je dois aborder le plus gros circuit du monde et qu'il y a le javelot en même temps que la longueur", a-t-il précisé sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus.

Durant la réunion d'Oslo, le concours de javelot débute à 20h10 et celui de la longueur à 20h15. "En fait, je ne vais pas sauter, a-t-il ajouté. Si je vais sur une compétition, c'est pour gagner, donc il faut que je sois concentré. S'il y a un javelot en même temps qui me rappelle ce qui s'est passé l'an dernier, ça ne sert à rien de se présenter. Je n'y vais pas pour faire de la figuration."

Le 13 juillet dernier, Sdiri, 30 ans, avait été grièvement blessé au rein droit et au foie par un lancer raté du futur champion du monde du javelot, le Finlandais Tero Pitkämäki. Sdiri a regretté que les organisateurs d'Oslo n'aient pas suivi la recommandation émise le mois dernier par la Fédération internationale d'athlétisme. L'IAAF préconise de ne pas programmer simultanément le javelot et la longueur dans les stades où les sautoirs se trouvent à l'intérieur de la piste, comme c'est le cas à Rome et à Oslo. Sdiri a repris la compétition en salle en février dernier. Il n'a pas encore sauté en plein air.

La pluie s'invite aux championnats africain d’athlétisme en Ethiopie


Des averses inattendues ont refroidit le 16ième championnat africain d’athlétisme à Addis-Abeba et a forcé plusieurs athlètes à rivaliser sous la pluie.

La pluie a commencé après l’ouverture officielle des jeux mercredi, affectant les participants et les spectateurs.

Mais le déluge n’a pas arrêté le Ghana, le Sénégal et le Nigéria à se qualifier pour la finale de la course de 100m.

Dans le 100m dames, la Ghanéenne championne en titre Vida Anim était favorite et s’est qualifiée en 11.55 minutes.

En outre, la championne des derniers Jeux Africains dans cette catégorie, Damola Osayemi du Nigeria, s’est facile qualifiée en 11.56 minutes.

Les autres athlètes qualifiées sont Franco Idako du Nigeria, Delphone Atangana du Cameroun, Aminata Diouf du Sénégal, ainsi que Leaynet Alemu et Atkilt Wubshet de l’Ethiopie.

Mais la championne nationale éthiopienne, Bethlehem Shewatatek, a été éliminée de la course de 100m.

Amr Ibrahim Mustafa de l’Egypte a fait baisser de 10.35 minutes le record national égyptien dans le plus rapide des six premiers tours de qualification pour le 100m homme.

Les pays qui sont qualifié pour le 100m sont le Botswana, le Nigéria, le Sénégal, l’Ouganda, l’Afrique du sud, la Zambie, le Soudan, le Kenya, le Cameroun, l’Egypte, le Ghana et le Burundi.

A Kingston : Gay et Campbell-Brown en têtes d'affiche, Powell absent


Le double champion du monde du sprint Tyson Gay et Veronica Campbell-Brown, médaillée d'or sur 200 m des jeux Olympiques à Athènes, sont les têtes d'affiche de la réunion de Kingston, samedi, à laquelle Asafa Powell, blessé, a dû renoncer.
Cette réunion fait partie de celles qui permettent d'engranger des points pour se qualifier les finales mondiales de Stuttgart (13-14 septembre).
L'Américain Tyson Gay, qui s'aligne sur 200 m, doit affronter le Jamaïcain Marvin Anderson, finaliste lors des Mondiaux-2007 d'Osaka, et Chris Williams, médaillé d'argent aux Championnats du monde 2001 sur la distance.
Chez les dames, sur 200 m également, la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown sera opposée à sa compatriote Aleen Bailey, toutes deux ayant fait partie du relais du 4x100 m victorieux aux Jeux d'Athènes, tandis que, sur 100 m haies, la championne olympique 2004 Joanna Hayes aura notamment affaire à la médaillée de bronze d'Osaka, Delloreen Ennis-London.
Parmi les autres épreuves à suivre, le 100 m messieurs mettra aux prises l'Américain Wallace Spearmon et le Jamaïcain Usain Bolt, qui avaient tous deux fini sur le podium du 200 m aux Mondiaux-2007, ainsi que Kim Collins, le champion du monde 2003 de la distance, originaire de Saint-Kitts et Nevis.
Le détenteur du record du monde du 100 m (9.74) , Asafa Powell, sera en revanche absent en raison d'une blessure aux pectoraux. Son retour est prévu lors des sélections olympiques pour Pékin, qui auront lieu du 27 au 29 juin sur l'île des Caraïbes

L'ancien champion d'athlétisme Montgomery inculpé pour avoir vendu de l'héroïne


L'ancien champion d'athlétisme américain Tim Montgomery, inculpé pour avoir vendu de l'héroïne, doit rester en prison jusqu'à lundi après-midi et son audition par le juge Bradford Stillman, ont annoncé vendredi les autorités judiciaires.
"Il a été inculpé pour avoir distribué plus de 100 grammes d'héroïne", a précisé une porte-parole du tribunal de Norfolk.
Jeudi, le journal Virginian Pilot a annoncé que Montgomery, 33 ans, qui a déjà eu des démêlés avec la justice, avait été arrêté mercredi pour avoir distribué la drogue.
L'ancien détenteur déchu du record du monde du 100 m est accusé d'avoir vendu plus de 100 grammes d'héroïne depuis 2007 en Virginie (est), souligne le quotidien, précisant que les autorités fédérales n'ont pas fait état publiquement de cette arrestation.
En avril 2007, l'ex-sprinteur avait déjà plaidé coupable de fraude bancaire portant sur plusieurs millions de dollars devant un tribunal de New York. Parmi les personnes impliquées figurait également son ancien entraîneur, Steve Riddick, médaillé d'or olympique du relais 4x100 m en 1976, à Montréal.
Montgomery a pris sa retraite en décembre 2005 après avoir écopé d'une suspension de deux ans pour dopage par le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui l'a privé de tous ses titres acquis depuis mars 2001 et annulé son record du monde du 100 m (9.78), aujourd'hui propriété du Jamaïcain Asafa Powell (9.74).