Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

dimanche 13 juillet 2008

Record du monde pour la perchiste Isinbayeva


La Russe Yelena Isinbayeva a repris sa chasse aux records du monde, interrompue depuis près de trois ans en plein air, en franchissant 5,03 m à la perche pour sa rentrée en plein air vendredi à Rome, lors de la 3e étape de la Golden League.
La championne olympique et double championne du monde, âgée de 26 ans, a parfaitement répondu aux critiques sur le bien fondé de son choix de changer d'entraîneur après son dernier record du monde en plein air (5,01 m) le 12 août 2005, en finale des Mondiaux d'Helsinki.
Depuis, Isinbayeva avait certes encore amélioré à trois reprises son record en salle, jusqu'à le porter à 4,95 m le 16 février dernier à Donetsk, en Ukraine, où elle s'entraîne régulièrement avec Vitaly Petrov, l'ancien entraîneur de Sergueï Bubka.
Mais elle a plafonné à 4,91 m en plein air en 2006 et 2007. De quoi s'interroger sur le choix de Petrov de remodeler la technique de l'ancienne gymnaste russe. Il lui a notamment fait accroître sa puissance, afin qu'elle puisse plier des perches plus dures lui permettant d'atteindre des hauteurs plus élevées.
Ce 22e record du monde, salle et plein air confondus, semble valider sa stratégie, d'autant que son élève a aisément franchi la barre à son deuxième essai. L'Américaine Jennifer Stuczynski, qui déclarait rêver de "botter les fesses des Russes" à Pékin après avoir porté son record personnel à 4,92 m dimanche, a peut-être parlé un peu vite.
En passant pour la troisième fois la barre des cinq mètres, qu'elle est la seule femme à avoir franchie, Isinbayeva a confirmé qu'elle était bien la grande favorite pour conserver sa couronne olympique dans un mois.
Cette performance survenue en toute fin de programme, sur les coups de 23h15, a éclipsé le reste d'une réunion peu riche en performances, malgré une douce chaleur (25 degrés environ) souvent appréciée des sprinteurs.

Aucun commentaire: