Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

dimanche 23 novembre 2008

Liu Xiang bientôt opéré

Liu Xiang, champion olympique 2004 du 110 m haies, porte-drapeau de la délgéation chinoise aux JO de son pays, obligé de renoncer aux épreuves de Pékin en raison d'une blessure au pied droit, a déclaré samedi à Monaco qu'il serait opéré fin décembre aux Etats-Unis, probablement à Houston (Texas). «J'ai consulté de nombreux spécialistes en Chine et à l'étranger et, sur leurs avis unanimes, la décision a été prise», a indiqué à voix basse Liu, qui participera demain à la soirée de gala organisée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). 

Liu, également champion du monde en 2007, a expliqué qu'il souffrait depuis plusieurs années à cause d'une calcification entre le talon d'Achille et l'os. «Je ne me souviens pas depuis combien de temps. C'était déjà le cas en juillet 2006 quand j'avais amélioré le record du monde (en 12 sec 88 à Lausanne)», a expliqué l'athlète, visage blême et regard dans le vide. Malgré la douleur récurrente, parfois «insupportable», il avait espéré jusqu'au bout prendre part aux Jeux de Pékin. Et que son forfait en série, alors qu'il avait pris place sur la ligne de départ, ne faisait pas partie d'un plan prémédité pour rendre moins cruel son forfait. 

«Les chances de succès de l'opération sont de l'ordre de 99 %, nous ont assuré les médecins. Je ne peux pas savoir comment se passera ma convalescence, mais j'espère pouvoir rechausser les pointes en juin et participer aux Mondiaux 2009», a ajouté l'icône de l'athlétisme chinois. 

Retrouvant le sourire en fin de conférence de presse, Liu Xiang a insisté sur le bonheur que lui ont procuré les performances de ses compatriotes aux Jeux (101 médailles). Et il a conclu que si le renoncement aux Jeux 2008 avait été un crève-coeur, ce n'était pas le jour le plus triste de ma vie. «C'était plutôt quand ma grand-mère est morte», a-t-il remarqué.

Aucun commentaire: