Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

mercredi 25 mars 2009

La golden league change l'or en diamant et se rebaptise DIAMOND LEAGUE

L’IAAF a annoncé ce lundi le lancement la saison prochaine d’un nouveau circuit de meetings visant à remplacer la Golden League. Baptisé Diamond League, il offrira un diamant à son vainqueur final.


Un circuit international de meetings
La Golden League est morte ! Vive la Diamond League ! Pour tenter de booster l’intérêt de l’athlétisme et de s’ouvrir à un maximum de public, la Fédération internationale (IAAF) a en effet annoncé ce lundi la création d’un nouveau circuit de meetings à compter de 2010, en lieu et place de l’actuelle Golden League, créée en 1998. Si le principe d’un circuit n’est pas nouveau, ce qui l’est en revanche avec cette Diamond League, c’est l’ouverture internationale du projet. Alors que la Golden League ne concernait que l’Europe, cette nouvelle ligue regroupera des réunions en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et, peut-être, au Moyen-Orient. «En franchissant pour la première fois les frontières de l'Europe, cette ligue concrétise l'un des buts essentiels de la stratégie de l'IAAF, à savoir la promotion de l'athlétisme à travers le monde», annonce l’IAAF dans un communiqué.
Pour l’heure, le projet présenté par l’instance dirigeant l’athlétisme mondial comprend douze meetings. Neuf en Europe (Londres, Gateshead, Lausanne, Oslo, Zurich, Stockholm, Monaco, Saint-Denis et Bruxelles), deux aux Etats-Unis (Eugene et New York) et un en Chine (Shanghai). Trois autres villes sont actuellement en discussions pour intégrer ce circuit (Berlin, Rome et Doha). «La composition finale de la Ligue sera confirmée en fin de saison 2009», a indiqué l’IAAF. Pour ce qui est de la formule, la Fédération internationale a divisé le circuit en deux. Il est en effet impossible d’envisager voir un athlète participer à douze meetings de haut niveau (ou plus) de mai à septembre. Pour s’assurer la présence des meilleurs, qui devraient s’engager contractuellement à participer au circuit, l’IAAF a réparti les réunions en deux avec chacun un programme différent qui comprendra sept courses de plat, deux courses de haies, quatre sauts et quatre lancers, les meetings de Zurich et Bruxelles accueillant les finales de chacun des deux groupes.
Des dotations conséquentes
Sur un plan financier, chaque épreuve bénéficiera de la même dotation et chaque meeting offrira 416 000 dollars de prime. Un classement par points sera établi en fonction des performances des athlètes et le premier du classement à l’issue des finales recevra un diamant de 4 carats d’une valeur d’environ 80 000 dollars, cadeau du diamantaire qui sponsorise ce nouveau circuit. «Ravi» par la création de cette nouvelle ligue, Lamine Diack, le président de l’IAAF, se félicite de «pouvoir offrir des évènements de classe mondiale et de promouvoir et développer l’athlétisme.» La discipline espère ainsi pouvoir faire parler d’elle, même en années creuses (sans JO, ni Championnats du Monde).
Les meetings de la Diamond League :
Londres, Gateshead, Lausanne, Oslo, Stockholm, Monaco, Paris Saint-Denis, Bruxelles, Eugene, New York, Shanghai, Zurich

Aucun commentaire: