Voici un blog consacré à l'athlétisme, son actu, les athlètes pro comme les amateurs, les techniques, les championnats et tout ce qui s'en rapproche et créer une communauté d'internautes fan d'athlé pour partager des opinions, des objectifs et tout autres info.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les différents post, ce blog est fait pour ça :)

mardi 2 juin 2009

LaShawn Merritt Portrait


LaShawn Merritt, né le 26 juillet 1986 à Portsmouth en Virginie, est un athlète américain, évoluant sur 200 m et sur 400 m. Le 21 août 2008 à Pékin, il est sacré champion olympique du 400 m avec un temps de 43 s 75, détrônant son compatriote, rival et tenant du titre Jeremy Wariner.

Jeremy Mathew Wariner Portrait



Jeremy Mathew Wariner, né le 31 janvier 1984 à Irving au Texas, est un athlète américain, spécialiste du 400 mètres.

Inconnu du grand public en 2004 lorsqu'il remporte, à tout juste vingt ans, le titre olympique sur 400 mètres, Jeremy Wariner tente, dans les saisons suivantes, de combler le vide laissé par Michael Johnson, l'ancien maître de la discipline, en retraite depuis 2001. Le but du jeune homme est d'ailleurs de marcher dans les traces de son aîné, avec qui il partage déjà quelques points communs comme le surnom de « Nouvelle Loco de Waco »[Note 1]. Dès lors, Wariner commence une période de domination, qui le voit ajouter à son palmarès quatre couronnes mondiales entre 2005 et 2007.

Se séparant de son entraîneur Clyde Hart, début 2008, Wariner connaît dans les mois qui suivent plusieurs désillusions, dont la perte de son titre olympique à Pékin au profit de son compatriote LaShawn Merritt, alors qu'il est donné favori. L'année 2009 s'annonce donc comme la seconde manche de ce duel, avec pour point culminant les championnats du monde de Berlin, où le Texan essaiera d'obtenir un troisième titre mondial consécutif sur 400 mètres.

Usain Bolt Portrait d'athlete



Usain Bolt (né le 21 août 1986 à Trelawny Parish) est un athlète jamaïcain spécialiste du sprint et détenteur de trois records du monde, ceux du 100 m (9 s 69), du 200 m (19 s 30) et du 4 x 100 m (37 s 10), tous trois établis lors des Jeux olympiques de Pékin les 16, 20 et 22 août 2008.

À Pékin, il est devenu le premier athlète masculin à gagner ces trois épreuves aux cours des mêmes Jeux olympiques depuis Carl Lewis en 1984, et le premier coureur de l'histoire à établir les records du monde dans ces trois disciplines aux mêmes Jeux. Son nom et ses performances en sprint lui ont valu le surnom de « Lightning Bolt » (« L'éclair »)[3]. Le 17 mai 2009 il a battu le record du monde de 150 m en 14 s 35 lors d'un évènement sportif à Manchester

Gebreselassie ne n'arrive pas à battre son record de l'heure

Haile Gebreselassie a raté sa tentative d'améliorer son propre record du monde de l'heure, aujourd'hui à Hengelo, aux Pays-Bas. Il a parcouru 20 km et 822 mètres, alors que son record est de 21 km et 285 m. "Le vent et la pluie n'ont évidemment pas facilité les choses. Et si les conditions n'étaient pas optimales, je n'étais moi-même pas à 100% en raison d'un petit problème d'asthme", a expliqué le multiple champion du monde.

Tyson Gay le grand retour sur le 200 mètres

Tyson Gay a couru le troisième meilleur temps de l'histoire sur 200 mètres en gagnant en 19,58 secondes un grand prix d'athlétisme disputé à New York samedi.

Seuls deux athlètes avaient fait mieux, Usain Bolt l'an dernier, avec un record du monde en 19,30 secondes, et Michael Johnson, 19,32 sec. en 1996.

C'est en disputant le 200 mètres dans les éliminatoires pour les Jeux Olympiques de Pékin que Gay s'était blessé. Il n'avait remporté aucune médaille dans la capitale chinoise.

Wanjiru renonce au marathon des JO de Berlin

La Fédération Kenyane a bien été obligée de l'admettre. Samuel Wanjiru a décliné sa sélection pour le prochain Mondial de Berlin.

Avec son titre olympique conquis à Pékin en 2008, il était naturel que le jeune prodige du marathon soit le chef de fin de la délégation Kenyane pour courir le marathon des championnats du Monde.

Mais Wanjiru, s'est fixé un autre objectif, celui de battre le record du monde du marathon.
Et pour cela, il a choisi de courir à Berlin, mais fin septembre lors du traditionnel marathon qui a vu tant de records tomber.

Sur ce parcours considéré comme le plus rapide du monde, le récent vainqueur de Londres (2h 05'09 ») tentera de réussir 2h 03'30 » un temps qui lui semble à sa portée.

D'autant plus qu'il trouvera à ses côtés le vieux lion du marathon, le maître Gebrselassie en personne qui à n'en pas douter donnera du fil à retordre à ce « gamin » de 22 ans.

Dans la sélection Kenyane, Robert Kipkoech Cheruiyot, 4 fois vainqueur de Boston remplacera Wanjiru et Duncan Kibet, vainqueur de Rotterdam en 2h 04'27 », meilleur temps de l'année (voir le reportage dans vo2 runinlive, en kiosque) sera également du voyage à Berlin.

Salin Sdiri délaissé par la Ligue Nationale D'Athlétisme

Salim Sdiri, blessé lors de la réunion de Rome en juillet 2007, a reproché mercredi à Paris à la Ligue nationale d'athlétisme (LNA) un manque de soutien depuis son accident.

"J'ai l'impression d'être délaissé. Je cours après tout le monde pour avoir des nouvelles (du dossier)", a affirmé le spécialiste du saut en longueur évoquant le différend qui l'oppose à la LNA au sujet de l'indemnisation de son accident.
Le différend porte notamment sur les procédures d'indemnisation.
L'athlète, qui n'a pas encore touché l'intégralité des indemnités dues, regrette que la LNA ne l'ait pas assisté dans les démarches et le suivi.
En réponse, la LNA se défend en expliquant que c'est à l'athlète lui-même de remplir les documents administratifs et que sans ces derniers, elle ne peut pas effectuer les démarches officielles auprès des organismes d'indemnisation.
Le 13 juillet 2007 à Rome, le sauteur en longueur, aujourd'hui licencié au Lagardère Paris Racing, avait été grièvement blessé au rein droit et au foie par un lancer raté du futur champion du monde du javelot, le Finlandais Tero Pitkämäki.
"Il faut que les athlètes sachent que s'ils leur arrivent quelque chose, ils ne seront pas accompagnés par la LNA dont c'est la mission", a ajouté le Manceau, qui est intervenu lors d'une conférence de presse de la LNA présentant son action et le circuit 2009 des meetings nationaux.
Actuellement, 18 athlètes sont en contrat "pro" avec la LNA, créée il y a trois ans.

Berlin ne veut pas Dwain Chambers sur sa piste

Les organisateurs du meeting de Berlin,ont finalement renoncé au sprinteur Dwain Chambers, exclu de tous les grands meetings depuis qu'il a été suspendu pour dopage, mais le Britannique est le bienvenu à Dessau le 2 juin.
"Sur le principe, je continue de penser que c'est juste que Chambers soit admis à participer à des réunions", a expliqué le patron de la réunion berlinoise, Gerhard Janetzky, au magazine spécialisé Leichtathletik.
"Mais nous nous déclarons solidaires de la grande majorité des organisateurs", a-t-il poursuivi.
Début mars, Gerhard Janetzky s'était dit prêt à inviter Chambers, contrôlé positif à la THG en 2003 et suspendu deux ans après son implication avouée dans l'affaire BALCO.
Le sprinteur avait été banni en février 2008 par l'association qui regroupe une cinquantaine de réunions sur le continent dont celles de la Golden League.
Cet hiver, Chambers, autorisé à participer aux rendez-vous internationaux, a été sacré champion d'Europe du 60 m en salle, avec un record continental à la clé en demi-finales (6.42).
Le Britannique sera en revanche le bienvenu le 2 juin à Dessau (est de l'Allemagne).
"Nous avons longtemps réfléchi avant de l'engager, mais deux éléments ont été déterminants: il est depuis mars champion d'Europe en salle et il n'est plus suspendu par l'IAAF", a expliqué Ralph Hirsch, le responsable de la réunion de Dessau.
Le Britannique doit aussi courir en France à Montreuil, près de Paris, le 11 juin et aux Pays-Bas à Uden le 27 juin.

Usain Bolt impressionne sur 150 mètres

Usain Bolt a couru dimanche à Manchester le 150 m le plus rapide de l'histoire (14.35), une distance peu usuelle sur laquelle il a rassuré ceux qui avaient pu craindre que son accident de voiture nuise à ses performances.
Pour sa rentrée, trois mois avant les Mondiaux de Berlin, Bolt a impressionné, semblant évoluer sur une autre planète que ses trois adversaires: le Britannique Marlon Devonish a fini plus de 70 centièmes derrière (15. 07).
Sur la piste pourtant humide installée dans le centre de Manchester, et alors que sa préparation a été perturbée par son accident, il a parcouru les premiers 100 mètres en 9 sec 90. Entre le 50e et le 150e mètres, il a été chronométré en 8 sec 72...
Le plus rapide sur 150 m, distance peu courue et non reconnue par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF), était jusqu'alors l'Italien Pietro Mennea (14.80 en 1983).
Après avoir longuement salué ses supporteurs, le Jamaïquain a semblé lui-même surpris de sa course: "C'est mon retour à la compétition et je viens d'arriver (ndlr: en Europe). Je ne suis pas dans la meilleure des formes, il me reste beaucoup de travail, mais j'y arrive", a-t-il dit.
L'impression de facilité dégagée donne du crédit à ceux qui le croient capable d'abaisser rapidement ses records du monde historiques établis sur 100 et 200 m aux jeux Olympiques de Pékin (9.69 et 19.30).
"Je n'y pense pas vraiment mais je crois que ça va être possible. Si tout se passe bien à l'entraînement, il ne devrait pas y avoir de problème. A Pékin, mon entraîneur disait que je courrai probablement en 9.54 et je pense vraiment en être capable", a déclaré Bolt.
"A chaque fois qu'il m'a annoncé un chrono, j'ai fini par le faire", a-t-il ajouté.
Lors de son passage à Manchester, Bolt a par ailleurs confirmé qu'il comptait s'essayer à terme au 400 m, dont le record (43.18) a été établi par Michael Johnson il y aura dix ans en août, lors des Mondiaux de Séville. "J'essaierai. Mon entraîneur me pousse vraiment à essayer ça", a-t-il déclaré sans donner de calendrier à ce nouveau défi.
"Mon objectif principal est de devenir une légende. Je vais travailler très dur pour y parvenir. Je viens de commencer."

Gebrselassie le meilleur au Great Manchester Run

Haile Gebrselassie a remporté dimanche la Great Manchester Run, course disputée sur 10 kilomètres.

L'Ethiopien de 36 ans a bouclé le parcours en 27 minutes 39 secondes, ratant d'un rien le record de l'épreuve établi en 27:21 par le Kenyan Micah Kogo en 2007.

Le Libyen Ali Mabrouk El Zaidi a pris la deuxième place en 28:13.

Gebrselassie a perdu la meilleure performance du 10 kilomètres sur route en mars dernier quand Kogo avait couru en 27:01 aux 3/8Pays-Bas.

Jo 2012 Londres dévoile son gigantesque stade

Londres a levé le rideau sur son futur stade olympique. Un visiteur a eu le privilège de voir les premiers travaux : c'est le président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme, Lamine Diack. Il en est revenu enchanté.

En compagnie de Sebastien Coe, président du Comité d'organisation des JO de Londres, Lamine Diack fait un premier tour sur le futur site olympique, en travaux dans la banlieue Est de Londres. La Britannique médaillée d'or du 400 mètres aux JO de Beijing, Christine Ohuruogu, fait aussi partie des privilégiés pour cette première visite. Les gradins sont déjà montés, et quelques sièges de spectateurs ont été installés, qui suffisent à donner une idée de la future enceinte.

"Diack : L'année dernière, j'étais venu ici, il n'y avait rien."

"Coe: il n'y avait rien ici"

Le stade comportera 75 000 sièges, puis, après les Jeux, il sera réduit à 20 000 places.

Lamine Diack, Président de l'IAAF

"C'est une expérience fantastique de revenir, 13 mois après ma première visite. Ils m'ont dit que le calendrier était respecté. Maintenant que je suis ici, et que je peux voir le stade, et j'ai dit OK, ça va être l'héritage athlétique de 2012. En considérant tout ce qui s'est fait en 12 mois, je peux dire que je n'ai jamais vu un tel chantier auparavant."

Sebastian Coe, président du LOCOG

"C'est très important pour des raisons tant professionelles que personnelles. Professionnellement, je pense que c'est fondamental d'être capable de montrer au président de la Fédération internationale d'Athlétisme le progrès réalisé dans la construction d'un site qui va devenir la vitrine du sport. D'un point de vue personnel, il s'agit bien sûr de mon sport. J'étais membre du Conseil de l'IAAF, et je suis particulièrement honoré de montrer non seulement le site mais aussi l'héritage qui abrite les compétitions d'athlétisme au centre de la communauté sportive."

Merritt et Wariner ne veulent pas s'affronter

Merritt est déjà affûté en ce début de saison LaShawn Merritt, champion olympique du 400 m, poursuit sa préparation en vue des Mondiaux de Berlin, en août, par un 200 m samedi lors de la réunion de Carson. Son compatriote, grand rival et dauphin de Pékin, Jeremy Wariner, s'alignera lui sur le 400 m. Les deux athlètes devraient prendre soin de s'éviter sur le tour de piste jusqu'aux sélections américaines.
Pour sa première sortie le mois dernier, Merritt a frappé fort en signant la meilleure performance mondiale de l'année sur le demi-tour de piste (20"17 à Greensboro en Caroline du nord le 18 avril). «Un tel chrono dès le mois d'avril, je ne peux pas me plaindre, assure-t-il. Je suis plus fort physiquement et mentalement que je ne l'étais la saison passée.» L'Américain prouve qu'il est vraiment affûté car il a également réalisé quinze jours plus tard la meilleure performance mondiale de l'année sur le 400 m (44"50 à Baie-Mahault en Guadeloupe le 1er mai)

1500 contrôles aux Mondiaux de Berlin

Les organisateurs des championnats du monde d'athlétisme à Berlin en août prévoient d'effectuer environ 1.500 contrôles antidopage.

Le coût du dépistage sera d'environ 300.000 euros et impliquera 16 contrôleurs internationaux, a annoncé mercredi Heinrich Clausen, le directeur du comité d'organisation.

Kim Gevaert et Tia Hellebaut, ambassadrices de charme du Memorial

Elles ont été désignées ambassadrices du Memorial Van Damme, dernière épreuve de la Golden League d'athlétisme dont l'édition 2009 se tiendra le 4 septembre au stade Roi Baudouin.

Les deux fleurons de l'athlétisme belge, désormais à la retraite, se sont vu confier un rôle en vue au Memorial. Hellebaut, championne olympique de la hauteur à Pékin, sera chargée de superviser l'organisation du Memorial pour les jeunes, organisé en avant-première du rendez-vous de la Golden League. Kim Gevaert sera chargée de mener les conférences de presse lors de la soirée. La sprinteuse louvaniste mènera en outre le projet d'organiser un meeting d'athlétisme à Kinshasa en 2010, dans le cadre des 50 ans de l'indépendance du Congo. Il a en outre été annoncé mardi lors de la présentation officielle que le Memorial Van Damme se clôturera par un mini-concert de Clouseau.

Meeting de Doha : Mekhissi veut se rassurer

Mahiédine Mekhissi-Benabbad, le vice-champion olympique sur 3000 steeple à Pékin et son entraîneur Zouhir Foughali avaient choisi tous les deux la discrétion pour se préparer au calme.

Celui que l'on surnomme MMB souhaitait réussir 7'40 » sur 3000 m plat sur la piste de Doha.

Le Rémois n'a jamais été dans la course et a regardé en triste spectateur se dérouler une course folle menée sous les 7'30 ».

Son hiver avait été des plus discrets avec une seule participation pas très convaincante en cross. Ce qui l'avait contraint d'annuler sa présence à un second cross.

Puis il a accumulé les stages de préparation, au Maroc puis à Font Romeu où il effectua un gros volume autant dans le registre de la qualité que de la quantité.

A Doha, Mahiedine voulait une grosse course pour tester sa forme. Cette « grosse » course, elle a bien eu lieu mais le steepler est resté collé à la piste. Une soirée à oublier au plus vite d'autant plus que dans le même meeting, le 3000 m steeple allait se courir lui aussi sur un train d'enfer sous les 8'. De quoi prendre un double coup au moral.


Maintenant on espère voir Mahiedine Mekhissi Bennabad devant son public à Reims, le 17 mai, lors du second tour des Interclubs puis le 1er juin à Hengelo pour son premier 3000 m steeple où il espère rassurer son public et faire taire toutes les mauvaises langues.

Pour Berlin, il avait même annoncé qu'il envisageait doubler 3000 m steeple et 5000 m. Il va déjà devoir dans un premier temps se rassurer sur sa discipline de prédilection avant d'échafauder un tel scénario très périlleux soit 4 courses en 8 jours entre le 16 et le 23 août et seulement deux jours pour récupérer de la finale du steeple.

Wariner sur 400 metres pres pour Berlin à Osaka

Jeremy Wariner a remporté le 400 m du meeting Grand Prix d'Osaka, avec un chrono de 44''69, prometteur à ce stade de la saison. Le vice-champion olympique de la distance a devancé le Japonais Yuzo Kanemaru (45''16) et l'Australien Sean Wroe (45''32). Wariner est le deuxième quarter-miler à passer sous la barre des 45 secondes cette année, après Lashawn Merritt, qui avait réalisé 44''50 le 1er mai au meeting de Baie-Mahaut.

Parmi les autres résultats enregistrés, le Japonais Naoki Tsukahara a remporté, devant son public, le 100 m en 10''13. L'Américain Kerron Clement, médaillé d'argent à Pékin, s'est adjugé le 400 m haies en 48''60, devant l'Australien Tristan Thomas (48''68). Côté féminin, l'Américaine Brianna Glenn a triomphé au concours de la longueur (6,65 m).

Meeting international d'Avignon

Le meeting d’athlétisme international d’Avignon au stade Gillardeaux, est le plus important de ce type en France, selon ses organisateurs.

40 athlètes représentant la France, l’Allemagne, l’Australie, l’Italie, le Sénégal et la Suisse seront en course et notamment les médaillés paralympiques de Pékin 2008, Julien Casoli et Denis Lemeunier, en bronze sur le relais 4x400m.

Ouverture de la saison estivale d'ahlé à Doha

Ronald Pognon, sur 100 m, et Mahiédine Mekhissi-Benabbad, sur 3 000 m, entament officiellement leur saison estivale en se frottant aujourd’hui à un plateau relevé lors de la réunion de Doha, première étape du Super Grand Prix.